Électricien : plusieurs métiers

Combien de fois dans une seule journée posons-nous le simple geste banal d’allumer une lumière ? Et sans-même qu’on ait besoin d’y penser, l’ampoule se gorge d’électricité et se met à briller de toute sa splendeur. Mais nous oublions que pour effectuer ce petit miracle, le courant a couru à travers les fils électriques sur des centaines de kilomètres de distance. Derrière les câbles, interrupteurs, panneaux et centrales électriques, une panoplie d’électriciens de tout genre sont intervenus pour s’assurer que monsieur et madame Toutlemonde pourront jouir en tout confort et sans souci, de leurs appareils électriques.

Et dans cette multitude d’électriciens, tous n’ont pas la même fonction ou la même spécialité. Grosso modo, l’électricien s’occupe de réaliser ou modifier des installations électriques et de la maintenance de celles-ci. Lors de constructions neuves ou de rénovations majeures, il est appelé à travailler au début du chantier lors du gros œuvre. Puis il intervient à nouveau avant l’étape de la finition pour faire les branchements des panneaux, prises et interrupteurs.

Certains sont spécialistes des installations domestiques, d’autres sont experts en électricité industrielle, alors que d’autres sont appelés à travailler sur des installations haut-voltage telles qu’on les retrouve dans les centrales électriques et leurs réseaux de transport. On pourrait comparer l’électricien au médecin : certains sont généralistes alors que d’autres ont des champs de compétence pointus.

Les horaires de travail de l’électricien sont généralement 40 heures semaine réparties sur les 5 jours ouvrables de la semaine. Toutefois les périodes de pointe exigeront une plus grande disponibilité. Une bonne forme physique est essentielle et parfois certains travaux en hauteur seront exigés du candidat; donc aucun problème de vertige.

L’électricien devra savoir interpréter les plans et devis et être efficace dans la résolution de problèmes. Les domaines techniques sont en évolution constante et il devra d’adapter aisément et rapidement aux changements technologiques.

Électricien industriel

Comme son nom l’indique, l’électricien industriel travaille sur les sites industriels. Il est responsable de l’installation, rénovation, modernisation et maintenance des installations électriques et électrotechniques. En industrie, les équipements requièrent la plupart du temps des tensions élevées et parfois même, très élevées ainsi que de forts courants. Un choc électrique à basse tension (110 ou 220 volts) peut être dangereux mais en tensions et courants élevés, il peut être mortel et la responsabilité et sérieux de l’électricien industriel est un strict nécessaire. L’électricien industriel travaille souvent dans des conditions difficiles. Il est confronté au bruit assourdissant des équipements, au déplacement du matériel lourd, au manque de confort, à l’accès difficile de certaines machineries, aux exigences de temps lors d’un bris d’équipement ou de machinerie.

Certaines entreprises industrielles fonctionnent 24 heures par jour et l’électricien industriel devra se plier aux exigences de l’entreprise.

Électricien en rénovation

L’électricien en rénovation réalise des travaux d’installation ou de rénovation électriques d’habitations ou d’appartements. Il accomplit également des travaux électriques pour la mise en sécurité dans les cas d’installations vétustes et désuètes.

On fera appel à ses services précieux pour des dépannages urgents. Il pourra s’occuper de régler les problèmes de chauffage électrique ainsi que de chauffe-eau électrique.

Il réalise également tout type de câblage pour téléphone, télévision, systèmes de sécurité, alarmes, portiers vidéo, automatisme du portail, réseaux informatiques et domotiques.

Son champ de compétence le condamne malheureusement à des disponibilités d’urgence de 7 jours semaines, 24 heures par jour.

Artisan électricien

Par définition, un artisan électricien est une personne titulaire d’un diplôme d’électricien ou qui peut justifier 6 ans de pratique de leur métier. Toutefois le titre d’artisan électricien se prête plus à quelqu’un de qualifié dans son domaine et qui est un chef d’entreprise indépendant qui assume toutes les responsabilités opérationnelles de son entreprise. Il est donc en charge de la gestion, de la commercialisation et de la production. L’apprentissage est le chemin idéal pour devenir artisan.

L’artisan électricien concrétise de fait l’union entre le travail et le capital. Il n’est ni salarié ni propriétaire d’une société de capitaux. Son principal atout sera nul doute son savoir-faire reconnu.

Électricien à son compte

L’électricien à son compte n’est pas seulement électricien, il est aussi homme d’affaires et parfois secrétaire, réceptionniste, comptable, homme de ménage.

L’électricien à son compte devra prospecter de nouveaux clients ou des clients pour lesquels il a déjà accompli du travail. Il devra surveiller les rubriques d’appels d’offres dans les journaux et revues spécialisées. Il devra ensuite soumettre un devis après avoir complété une étude de prix. La réponse à l’appel d’offre devra également mentionner les travaux proposés et les délais. Il peut arriver que le client semble estomaqué par les prix et l’électricien à son compte devra alors négocier les prix avant d’obtenir un contrat ferme. Une fois le contrat obtenu, l’électricien devra réaliser les plans et devis précis et commander les matériaux nécessaires. Si besoin est, il devra engager de la main d’œuvre supplémentaire. Il devra s’assurer que le travail accompli est totalement conforme aux plans et devis approuvés par le client. Puis à la conclusion des travaux, il devra facturer le client et vérifier que celui-ci est entièrement satisfait du travail réalisé. Il est difficile de gagner un bon client et très facile de le perdre.

Salaire de l'électricien

Ah la sempiternelle question : Combien vais-je gagner si je deviens électricien ? ou encore combien est-ce que ça va me coûter pour engager un électricien ?

En début de carrière, un électricien pourra s’attendre à gagner environ 1200 euros par mois. Au fil du temps il verra son salaire grimper à 2500 euros par mois. Pour réaliser un salaire plus élevé encore, il pourra décider de créer sa propre entreprise.

Et pour engager un électricien, on peut s’attendre à payer 40€ pour le déplacement et environ 50€ de l’heure pour les travaux requis.